Within - Compte rendu 1ère partie

Publié le par The old Ben

Et voilà, j'ai commencé à faire jouer le kit de démo de Within, que je vous présentais il y a quelques jours ici même : Within - Le livret de découverte .

Tout d'abord, un conseil, faites imprimez les aides de jeux dispo sur le site des écuries, ainsi que celle du scriptorium ludique.

Niveau préparation, j'ai personnellement lu deux fois le scénario et pris quelques notes. J'ai préparé quelques musiques pour certaines scènes, et j'ai prévu une musique pour chaque pj et une pour un pnj. D'ailleurs à ma table 3 pj, dont 3 débutants...Challenge Everything...

Ils choisissent :

-l'écrivain, qui devient une écrivain avec comme musique Laura's Theme qu'il y a dans Twin peaks, voulant créer une vrai profondeur au personnage, profondeur que la joueuse à su gérer (et j'ai apprécier qu'elle ne tombe pas dans le travers trop facile de faire boire le personnage sous prétexte que c'est noté à un endroit)

-le pasteur avec comme thème musicale : Ethan Mars' Main Theme de Normand Corbeil, trouvant que le thème jouait à merveille avec l'idée que le personnage survivait dans ce monde qu'il trouvait fou. Et la petite note d'espoir qui né au milieu de la musique est tout à fait dans l'esprit du personnage, un mélange d'acceptation mélancolique et d'espoir futile.

-et le garde du corps avec lui Scott Shelby's Main Theme de Normand Corbeil, qui, je trouve, possède une certaine directivité dans son ton qui concorde avec l'alpha du personnage.

 

 


 

 

 

Perso je m'arme des mes OST de Carpenter, celle d'Heavy Rain, de Twin peaks et j'enlève d'autre musique pour ajouter du Deaf Center comme conseillé dans le livre. J'ai voulu mettre une OST condensé pour créer une cohérence globale, notamment avec les thèmes des pj. Niveau éclairage se sera juste une petite lampe tamisée.

J'avais évidemment demandé à chacun des joueurs de me dire qu'elle rôle il souhaitait prendre, pour ainsi réfléchir aux scènes à mettre en avant, leur choisir leur thème, et réfléchir à ce qui pouvait potentiellement leur poser problème. En effet ils ne sont que 3, ce qui est un plus à mes yeux pour un jeux d'ambiance, mais ils débutent, donc pas facile.

 

Malgré ça la partie à bien démarrer, j'ai été surpris de voir que les joueurs (plutôt les deux joueuses) sont rentré dans la partie non pas par le rp très bon que faisait le 3ème pj (le garde du corps avait déjà une présence et un caractère marqué dès les 5 premières minutes de jeu), ainsi que l'ambiance à la table, mais par l'histoire qui les a fortement titillées. Même si je ne doute pas que c'est un tout qui fait une partie, mais j'ai été surpris de voir à quelle point l'intrigue les a intéressé. Et pourtant j'en ai fait un paquet d'initiation au jdr..

 

Donc une fois la rencontre avec Lawrence Walker -leur contact à la fondation qui les engage- passée, ils se sont dirigés vers Manchester. Après des recherches rapides sur la ville et sur l'affaire sur le net et dans les journaux locaux, ils apprenaient le soir même quelques renseignements mais rien de remarquable.

Dès le lendemain, l'évènement avec Taylor les mets dans le bain, et ils rentrent rapidement dans le jeu. J'ai ajouté le concept qu'un pj peut se mettre en avant lors d'une scène si il pense que cela est cohérent, j'ajoute le thème si ça colle. Je me suis inspiré des séries TV, comme j'en parlais précédemment dans mes articles sur la musique il y a presque un an. Le pasteur voyant ça comme une mission toute tracée à justement décidé de s'occuper de ça, jugeant (à mes yeux à juste titre) qu'une seule personne comme interlocuteur à monté à la hauteur du suicidaire était plus judicieux et cela aurait plus d echance de le mettre en confiance. Même si l'écrivain était, au niveau des compétences, plus adéquates (2 en psychologie), les pjs ont compris que ce n'était pas le plus important.

 

Après une petite scène de RP, le jeune Taylor se retrouve menotté (malgré le désaccord probant de certains pjs) et amené au commissariat, ça c'est jouait à peu, mais le pasteur s'en est très bien sortit. Arrivé au commissariat on passe au briefing, et après une scène de présentation, les pjs ont rapidement compris certaines tensions régnant dans l'équipe. Ils sont ensuite passé au indices et autres rapports, le Pasteur c'est d'ailleurs fait vraiment plaisir à cherché dans une vrai bible chaque citation, l'écrivain notant avec soin chacune des idées qu'elles découvraient dans le rapport, je suis même surpris de la rapidité de certaines déduction que je ne pensais pas possible à ce stade de l'enquête.

 

Bref en somme une partie d'initiation pas trop longue (3-4 heures de jeu), l'histoire de tâter le terrain avec ce nouveau groupe. J'ai été surpris sur pas mal de point, et ça c'est agréable, et j'ai donc hâte de faire la suite :).

Publié dans Jdr

Commenter cet article