Sherlock Holmes de Guy Ritchie

Publié le par The old Ben

Sherlock Holmeshttp://img14.imageshack.us/img14/9184/da71d65e9c15288b311257d.jpg


Partir avec un mauvais à priori n'est jamais bon, et Sherlock Holmes me démontre que l'on peut changer d'avis en partant avec des fausses idées (le tristement célèbre Guy Ritchie ou tout simplement l'idée d'un nouveau film blockbuster qui utilise 2 tête d'affiches et un titre connu pour faire rentrer du fric).

Et là on assiste à un véritable show des 2 compères (Jude Law et Robert Downey Jr) qui éblouissent l'écran du début jusqu'à à la fin, accompagnait d'une musique sympathique, un montage classique mais efficace mais surtout un cadre bien fait et un rythme bien tenu (on peut regretter les petites longueurs avant la scène finale qui ne sont là que pour marquer encore plus le temps fort finale). La scène d'introduction nous plonge directement dans le film et les ralentis explicatif de Holmes sont tout bonnement pertinents, original, dans le ton et ne sont pas surexploités (à peine 2 fois utilisées). Mais par contre les ralentis à la Guy Ritchie (scène d'explosion de 5 minutes..) sont vraiment de trop, mais pas surprenant venant de sa part, je pensais même qu'il y en aurait plus.

Avec quelques regrets tout de même : un Deadwood ridicule obligé de sur joué pour se montrer bad ghttp://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/8/0/5/3700259801508.jpguys, les quelques ralentis donc de trop, un final sur le tower bridge pas exploité (la scène de boxe est plus péchu..), la non présence de Brad pitt (contrairement à la rumeur).

En gros un film simple sans autre ambition que le divertissement, mais que les fans de
l'opiuman (chose que hélas on aborde pas dans le film) se rassurent, les nombreux clin d'oeil et références sont faites (les notes de Watson, la déduction de la montre à gousset, etc..), on ne se retrouve pas avec une adaptation qui en a juste le titre (à la dragon Ball...) mais un nouveau Sherlock Holmes presque digne du bon vieux "Le chien de Baskerville" de Terence Fisher avec Sir Christopher Lee.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article