Notre Tombeau - 1ère partie

Publié le par The old Ben

Et voilà c'est la rentrée, et donc pour commencer les bonnes résolutions citées précédemment voici un compte rendu de Notre Tombeau. La 2nde partie arrivera une fois la suite jouée et sera le comtpe rendu final, s'ensuivra une critique final de la bête.

 

Alors Notre Tombeau qu'est ce que c'est?

C'est un burst de jdr de l'ami Yno ( allez donc jeté un pti coup d'oeil sur son bloghttp://www.misterfrankenstein.com/wordpress/ ) qui a pour contexte, à notre époque, les égouts de Paris. Attention la suite est bourré de spoiler, donc lisez seulement si vous avez jouez ou si vous comptez maitrisé c'est excellent scénario ou alors si vous avez joué cette première partie à ma table ;).

 

L'ayant déjà maitrisé je voulais que cette fois ci ça soit assez différends des autre fois. J'ai donc réalisé quelques aménagements pour tester une manière encore plus ludique de jouer.

J'ai découpé des bouts de papiers avec des objets indiquait dessus (ou alors avec le mot "rien"), puis plié et mis dans un petit bol. Lorsque l'occassion de découvrir un objet arrive, les pj pioche dans le bol

C'est ainsi que dès le début un des pj a trouvé un chewing gum dans les poches d'un cadavre bouffée par les rats (et il était logiquement quelques peu déçu, mais je trouve que personellement ça a vachement accentué le côté survival).

http://www.scifi-universe.com/upload/actualites/2009/Notre_tombeau_8.jpg

La partie a été clairement séparé de manière voulu en deux partie.

La première partie était exclusivement dans le noir, ayant privé mes joueurs de leur langues et de toutes sources de lumières à la recherche de nouvelles manières de voir les joueurs joués et tentés d'exprimer leur rôle(ouais je suis du genre scientifique fou roliste).

A ma table mes 2 collocs, du genre roliste qui en a vu et 2 amis de mon école de cinoche, assez débutant dans le jdr. Le mélange était assez intéressant car chacun entrainait l'autre : les rolistes avaient leurs habitudes de rp, leur sérieux et l'aide à la mise en ambiance, tandis que les newb (appelons la bête tel qu'elle est :D) montraient clairement un oeil neuf et non pas naif mais innocent des pièges des salops de conteurs.

Le début de partie fut assez rude (balancé comme des merdes dans un puits la langue arrachée c'est jamais très bandant....), l'ambiance lourde a été bien géré et l'errance des pj dans le dédale humide dans le noir complet a eu son petit effet.

Quelques caméos et clin d'oeil que les pj comprendront plus tard ont parsemé cette première partie.

Dans la 2nde partie, marqué par le sens de la vue qui est revenue (rêvé pas vous retrouveré jamais la parole...) ils ont rencontré un couple prétendant recherché leur fils dans le dédale souterrain. Après un reniflage de cul en règle et une petite balade main dans la main ça a rapidement dégénré.

Le groupe, assez attentif, a survécut à une confrontation qui partait en leur défaveur, notamment avec l'apparition de quelques tentacules. Première apparitions clairement sous le sceau du fantastique (ou alors je demande des explications). Un des personages a faillit y passer à ce moment là, il a tenté le tout pour le tout pour récupérer le sac de l'homme du couple qui s'avérait ne contenir qu'un talkie walkie bien abimé et une boite d'aspirine quasiment vide.http://www.scifi-universe.com/upload/actualites/2008/teaser3.jpg

 

Et voilà je ne peux pas trop en dire plus car des yeux indiscret pourrait tomber dessus. la suite dans une quinzaine de jours !!

 

Publié dans Jdr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

The dude 09/10/2010 23:55


Bon, étant l'un des deux ignorants du jdr qui est joué la partie je me devais d'en parler sur ce blog. Les préparations d'usage une fois terminé, me voila très rapidement précipité au fin fond des
égouts, la langue coupé - enfin a moitié (whouahh la chance)- allongé sur un tas de cadavres putréfiant avec 3 autres pj tout aussi bavard. Assurément, ce début est l'un des gros point fort de
notre tombeau. Je m'explique, ok on a un peu l'impression d'être dans une merde pas possible, mais c'est tout de même un parti pris fort qui plonge d'entré le pj dans l'ambiance. Et puis
franchement au bout de 2 heures de parties on s'dit qu'être abandonné au milieu d'une dizaines de morts la langue coupé c'était pas si mal. Bon, plus sérieusement un peu comme Yun, j'ai trouvé que
l'absence de communication verbale était vraiment une difficulté, ajouté à cela l'obscurité, il devient vraiment difficile de communiquer. Etant novice j'ai trouvé ça compliqué à gérer. Sinon, plus
l'histoire avance plus la sensation d'enfermement est présente. Ces égouts apparaissent comme un vrai labyrinthe dont on ne peut sortir. L'atmosphère et l'ambiance général de notre tombeau m'a tout
a fait convaincu étant particulièrement fan de survival. De plus, l'aspect cinématographique du jdr n'est pas pour me déplaire. On pourrait citer the descent, shutter island, hellboy II entre
autre, en tous cas c'est l'impression que j'ai eu. Ajouté à cela l'influence marqué du jeu vidéo avec des très bonnes idées comme les points d'adrénaline pour déclenché des furies ou autre -même si
mon perso pour des raisons qui lui sont propres (snif..) n'en a pas tellement profité- les accessoires que l'on découvre en dépliant de petit papier ("Rien"). Ce sont autant de petits détails
réellement jouissif qui accroissent significativement l'immersion et comble quelque peu la frustration de ne pouvoir interagir d'avantage. On est pas encore arrivé à terme donc je ne peux me
prononcer définitivement mais il m'a semblé que sa manqué un peu à mon gout, d'action et d'affrontement. On ne sent pas un crescendo dramatique à ce niveau. Après c'est peut être juste nous qui
n'avons pas super bien joué et loupé des bonnes scènes bien badasses comme je les aime!! Etant seulement à ma deuxième véritable partie de jdr, je ne savais pas à quoi m'attendre en cas de gros
pépins physique (c'est le cas de le dire) de mon pj. Et franchement, c'est peut être mes relents de sadomasochisme qui remontent à la surface mais j'ai trouvé ça excellent et particulièrement
immersive. Je ne pensais pas être aussi "affecté" par cela, bon attention j'ai pas non plus eu envie de chialer, j'suis pas un pd quand même (à dire avec l'accent du sud svp):). Il me tarde de
finir cette partie pour connaitre le dénouement et de pouvoir lire le livre. Voila, quoi rajouté à part que ce deuxième jdr me confirme mes premières impressions positives laissées par ma dernière
partie, que le MJ est particulièrement bon pour créer une immersion total tout en gardant une très bonne ambiance à la table. Voilà j'espère qu'avec ce post tu seras reconnaissant envers mon perso
;), (allez quoi, un petit point d'adrénaline en plus ni vu ni connu c'est rien). De toute façon, au pire il me restera toujours mon chewing gum, quand j'vous dis qu'on était pas si mal au début.


The old Ben 10/10/2010 18:44



Bon déjà merci pour les compliments sur la partie et la manière de masteuriser, ça fait plaisir (tout ça pour un point d'adrénaline, tu es tombé bien bas ;) ). Après même si j'ai moins aimé notre
2nde partie, je dois avouer que j'ai quand même pris plaisir et vous faire évoluer et intérargir a permis d'évoir une bonne ambiance à a table.


Le manque d'action est clairement du à vos décisions, il suffit de prendre comme exemple le fait que vous vous soyez éloignées lorsque des cris d'appels à l'aide ont retentit dans tout les
égouts, vous avez raté une scène qui apportait des réponses et qui aurait pu être ancré dans une option action et non plus exploration.


En tout cas hâte de faire le final de cette partie pour que vous compreniez les tenants et les aboutissants. Et j'espère que vous aurez la gniac pour le final !


 



Pierrick 05/10/2010 09:50


Je dois avouer que j'ai un peu peur que ça se transforme en "la Guerre du Feu RPG..." ^^ (avec grosses crises de rire autour de la table pour un jeu qui au final n'a pas vraiment cette ambiance
là...)


The old Ben 10/10/2010 18:38



C'est clair que c'est un des risques avec un groupe de joueurs qui ne cherchent pas obligatoirement de nouvelles sensations ou autres


Après ça dépends de l'optique des joueurs c'est sur ;).



Pierrick 02/10/2010 16:24


Ah mais Ben, t'as gardé le coup de la langue arrachée ? C'est vraiment le truc auquel j'accroche pas dans NT tel qu'il est écrit...


The old Ben 04/10/2010 18:02



Je l'ai maitrisé une fois sans faire la langue tranché et une fois avec. La partie est beaucoup plus intéressante avec ce choc au début, il faut en revanche avoir envie de tester de nouveau truc,
ébranler ces habitudes, moi ça me convient c'est exactement ce que je cherche, mais je concois que ça peut ne pas convenir.



Yun 30/09/2010 19:13


Wouhou !
Alors mes réactions, étant l'une des PJs chanceuses.
J'avais très peur de ne pas me retrouver dans ce jeu (j'étais super fatiguée dès le matin et les "jeux-qui-font-peur" ne sont clairement pas mon trip, quoique ma meilleure partie de toute ma life
EVER fut une adaptation de Silent Hill où j'ai failli faire pipi sur moi) cependant, le fait d'être plongés directement dans l'histoire et dans la merde aide grandement à être cash pris dans
l'ambiance.
On m'avait prévenue que ce serait assez atypique, je découvre avec horreur (côté personnage) et curiosité (côté joueuse) que ma langue subit quelques infortunes : me voilà privée de paroles.
Intéressant et très instructif. Le seul regret que je peux avoir concerne les difficultés à concevoir que nous ne puissions plus réellement parler. Je m'explique : les joueurs (et moi même) avions
souvent tendance à dire "alors je le chope par le bras et je lui fais comprendre que je veux descendre". Or, comme l'a rappelé le MJ, nous devions essayer de vraiment mimer/nous débrouiller sans
expliciter par avance la signification des gestes.
Ca a été fait quelques temps mais c'est resté sporadique, la tendance générale étant souvent à "je fais ça pour qu'il comprenne que je..."
Cependant, pour réellement vivre ça, je pense qu'à ce moment là, il aurait fallu être debout et faire la mise en scène directement, un peu comme à la Tenga. Donc une petite difficulté de
matériel... (on a une grande maison mais pas au point de pouvoir faire déambuler 4 PJs librement, le salon étant quelque peu encombré :p )
De plus, être privé(e)s de lumière génère une difficulté de plus et majeure. Si cela peut être déjoué quelques fois dans d'autres jeux, là, nous n'avions vraiment RIEN. La progression se fait donc
lentement, le temps pour les PJS de surmonter leur malaise, pour les joueurs de s'habituer à cette façon de jouer, ce qui empêche d'avoir l'impression de faire du surplace, comme cela peut être le
cas dans d'autres jeux quand l'action tarde à (re)démarrer.

J'ai beaucoup apprécié les petits papiers. Je n'en ai pas pioché mais c'était toujours intriguant de voir le joueur plonger la main et saisir l'objet. On a un peu plus l'impression d'être dans le
jeu, pas de dépendre uniquement du bon vouloir du MJ.

Donc très bonne partie.
Et j'attends impatiemment de découvrir ce qui se trame dans ce tombeau...


The old Ben 04/10/2010 17:59



Déjà merci pour ce retour !


Ensuite j'espère sincèrement que la suite te plairat autant que le début, après je pourrais plus en parler.