La bafouille du dimanche n°3 : Match Point, Biutiful, Scoop, etc...

Publié le par The old Ben

Lesbian Vampire Killer de Phil Claydon

http://bande-annonce.tuxboard.com/affiches-film/lesbian-vampire-killers-photo-2.jpg

 

 

Ce film, aux relents de navet, conserve de bons atouts pour une soirée entre potes : des répliques sympas, une musique bien rythmée, une esthétique convenue mais pleinement assumée. Bref loin d'être le film de l'année, ce recul et cette volonté d'être un film détente, fait de ce film un bon casse croute entre deux autres films.

 

 

Princesse Monoké de Hayao Miyazaki

http://www.clho.net/images/anime/mononoke.jpgChef d'oeuvre du maître de l'animation japonaise, Princesse Monoke nous plonge dans l'univers onirique du conte. Mais celui ci, contrairement à l'ensemble de son oeuvre, n'aura aucun lien avec l'air et l'espace et n'aura quasiment aucune scène de "comédie" et de "joie de vivre" comme Miyazaki c'est si bien les faire. 

Loin d'être mon préférée (sûrement à cause de son sérieux) la complexité supérieur de son scénario et son ambiance féodale conduit à une fantasmagorie unique et à un voyage initiatique des plus captivant. Un film à voir et à revoir tant l'on découvre de nouvelles images à chaque fois... ou à écouter et à réécouter tant le bande son (de nouveau de Joe Hisaishi) est d'une puissance unique pour le cinéma d'animation.

 

 

Biutiful de Alejandro González Iñárritu

Le réalisateur de Babel, Amours chiennes et 21 Grammes remet le couvert dans ce film primé au Festival de Cannes 2010 avec le prix d'interprétation masculine pour Javier Bardem (No Country for Old Men, Vicky Cristina Barcelona).

Un film sur la mort de 2h30 (les films ont ils vraiment tous 15 minutes de trop?) n'a rien d'aguicheur en soit, et l'on en sort lessivé. Mais il y a quelques chose d'incroyablement intelligent dans le film, quelques chose de puissant. Pas de justification moralisatrice puéril, pas non plus dans le mélodrame social, et il y avait pourtant de quoi faire avec les travailleurs clandestins qui subissent (africains et asiatiques), les enfants battus, la pauvreté de Barcelone, la maladie... Bref le sujet est ardu et Iñárritu s'en sort bien, avec quelques bonnes idées et une mise en scène très sobre. Le son m'a dérangé, on entend à de nombreuses reprises le souffle des acteurs sur le micro, un choix assumé que l'on remarque plusieurs fois, personnellement je trouve ça très mal fait.

En somme un film étrange qui vous coupera l'envie de poursuivre votre après midi tellement le film crée une baisse de moral..

 

Match Point de Woody Allen

Sur le même thème que Two Lovers mais traité de manière bien différente. Woody s'attaque ici au trio amoureux, avec d'un côté la brune qui représente l'amour et de l'autre la blonde qui définie le sexe (Maybe it's finally the difference between love and lust...). La fin est surprenante, la mise en scène vraiment splendide, et le suspense du film est bien mené. On s'attache réellement aux personnages extrêmement bien développés et superbement joués, et on se surprend à théoriser sur la suite du film et surtout sur "et si c'était nous" (un des bonus du film en parle très bien d'ailleurs).

http://medias.buzzline.fr/images/cinema/scarlett-allen-barcelone.jpg

 

Scoop de Woody Allen

A nouveau un duo Woody Allen avec la splendide Scarlett Johansson, ce film très léger est extrêmement agréable à voir tellement les dialogues sont d'une finesse et d'un humour fin. Loin d'être son meilleure film, Woody Allen réalise ici une performance d'acteur assez mémorable avec son illusionniste cynique et maladroit à souhait. Un film à voir pour passer une bonne soirée ! 

 

Allez à la semaine prochaine et bon film à tous

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Molrag 07/11/2010 11:42


(hola un 3eme commentaire, faut que je me calme moi)
Vampire lesbien Killer! pour en rajouter une couche, surtout ne pas partir trop vite de l'écran et bien regarder jusqu'au bout (ou alors ne pas avoir de personne qui remet malencontreusement le
film au début en appuyant sur la mauvaise touche juste avant la fin ....)


The old Ben 07/11/2010 15:07



C'est clair, comment perdre 10 minutes à remettre la fin pour vérifier :D. Mais bon ça valait le coup :).



Gotto 25/10/2010 21:03


Mozilla Firefox, la première image...


The old Ben 25/10/2010 21:06



Tau...


Perso je la voyais :P, je modifie ça direct et je change l'image, merci mec ;).



Gotto 25/10/2010 10:42


Hey Ben, un jour tu réussiras à ne plus du tout faire de fautes d'orthographe!
Sinon, juste pour dire, t'as un problème de lien sur l'image la plus intéressante de l'article.


The old Ben 25/10/2010 18:15



Moi plus de fautes?


Il faudrait déjà que je commence à me relire....


Par contre de mon côté les liens marchent tous...t'es sur quel explorateur?